La foulée d'Orgerus ..la montée sur la ferme de Behoust pour le nouveau parcours en une seule boucle en 1992,

L' histoire du club..

Les débuts et comment La Foulée d’Orgerus a engendré la naissance d’une Association

Un paradoxe, cette création de course à pied en 1988 ! Le rationnel aurait été qu’une structure officielle organisa son épreuve dans son village.

Et bien non, un étudiant orgerussien pratiquant la course à pied Hors Stade et licencié FFA à l’AS Bazainville organisa à l’occasion de l’Action commerciale de son BTS cette première édition.

Yves Collot, champion junior des Yvelines venait de créer La Foulée d’Orgerus.

 

Une belle réussite tant pour son examen que pour le retentissement dans le département, 400 coureurs et des athlètes de niveau national et régional pour cette première.

 

 

Amoureux de la course à pied, et fort de ce succès Yves Collot pense à une deuxième édition pour l’année 1989.

Pour organiser cette seconde édition, il rencontre quelques difficultés administratives qui l’obligent à se tourner momentanément vers l’ASGO, club de foot qui l’accueille pour cette seconde édition.

En 1990, à l’occasion de la troisième édition, l’association Yves Collot, AS Bazainville se reforme mais ne se pérennisera pas. Le Bulletin municipal de 1991 nous apprend que La Foulée d’Orgerus n’aura plus lieu.

 

Le Souffle d’Orgerus, la création d’une Association

En 1992, Claude Pivar, orgerussien depuis 15 ans, joggeur du dimanche depuis 1986, et accessoirement sponsor de la 3e édition de La Foulée d’Orgerus est intéressé par la relance de cette magnifique course.

Pour lui, la course doit être encadrée par des bases solides de type associatif. Ce sera Le Souffle d’Orgerus, un Club de course à pied, inscrit à la FFA.

 

Il demande à Yves Collot de rejoindre cette nouvelle entité orgerussienne, aux fins d’appréhender ce milieu sportif inconnu et de parfaire son apprentissage.

Pas facile de composer un premier bureau : Bernard Le Goaziou accepte le poste de trésorier, puis Gilles Rousseau et Joëlle Gosse. Le tandem Pivar-Collot fonctionne au mieux et connait aussitôt le succès avec les éditions de 1992 comptant 600 coureurs dont 100 enfants et de 1993 comptant 600 coureurs dont 110 enfants.

La Foulée d’Orgerus est désormais installée dans le calendrier du Challenge des Yvelines. Seule ombre au tableau, attirer des coureurs vers ce nouveau club s’avère compliqué.

Grâce à des évènements dans le cadre de l’Association Les Amis du Jumelage, tels que relier Orgerus à Whashingborough en courant jour et nuit sous l’égide des autorités municipales, les participations aux semi marathons de Lincoln et de Robin Hood à Nottingham chaque année changent l’image du LSO et arriment ces participants au Club. Ils seront dans l’histoire du LSO, des piliers, tels que Jean-Claude Ehrhart, André Frétigné, Jean Genty, Bernard Bouyer et Chantal Pivar.

 

En 1999, La Foulée d’Orgerus obtient le Challenge Albert Leraillé, récompensant la plus belle épreuve de l’année. Les effectifs, bon an mal an s’étoffent, ce qui met les couleurs du LSO sur toutes les grandes courses y compris des marathons de l’Hexagone et internationaux.

Claude Pivar, au titre du LSO, a été pendant 14 ans au Comité Départemental des Courses Hors Stade (CDCHS78) responsable de la Communication et de l’édition du Calendrier des Épreuves.

Lors de l’A.G. du club en 2006, après 15 ans de présidence, Claude ne souhaitant pas se représenter, passe le flambeau à Francine Thomas.

Claude garde de cette période toute la richesse de ses rencontres au nom du Souffle d’Orgerus.

 

 

 

2006, la reprise du flambeau par Francine et son équipe

De son côté, Francine et son équipe Marie Claude, Pierre Yves, Laurent, Fabrice et Philippe ont poursuivi l’œuvre de Claude et conservé du mieux qu’ils ont pu, son authenticité.

La 20ème Foulée, fut une belle fête. Un jeune orgerussien fut mis à l’honneur :

Romain Hugault, dessinateur renommé de bandes dessinées aéronautique. Il nous a offert un de ses dessins pour le teeshirt de cette foulée et de très beaux posters.

Les effectifs des adhérents du club augmentant, une charte fut mise en place.

Une motivation de plus en plus grande pour le Challenge et le Championnat des Yvelines des Courses Hors Stade a mis les couleurs du « Souffle d’Orgerus » sur les podiums, notamment avec Christophe Després, plusieurs fois Champion des Yvelines des courses hors stade toutes catégories.

Le club a eu la fierté de recevoir la cérémonie des Champions des courses hors stade par deux fois, et a également reçu une seconde fois le trophée Albert Leraillé de la plus belle course en 2010.

 

Grâce à ses généreux sponsors, Le LSO a pu offrir de nouvelles tenues à ses adhérents en 2011. Tenues qui voyagent toujours à travers le monde sur des parcours toujours plus « fous ». Le record du club est détenu par Jérôme Pellé pour le Grand tour des Géants avec 330 km et 24000 m de dénivelé.

 

 

Pour la 25ème édition de la Foulée, Philippe Thomas a proposé un nouveau parcours pour les  

2 courses :

Le nouveau parcours du 15 km a plusieurs objectifs : traverser uniquement des villages de la CCPH (Orgerus, Tacoignières, Orvilliers, Prunay Le Temple) avec le départ et le retour en traversant notre village. Il a ainsi permis d’éviter un chemin qui devenait très dangereux.

Nouveau parcours également pour le 5km qui passe essentiellement à travers notre village.

Pour immortaliser cette 25ème foulée, un film a été réalisé par une élève en cinématographie, Flore Chargé, jeune orgerussienne.

Pour cet évènement, Yves Collot, a fait l’honneur de sa présence au LSO. Il a beaucoup apprécié ce parcours. Il était très heureux d’y avoir été convié.

 

En septembre 2013, lors de l’AG du club, Francine Thomas, présidente pendant  6 ans, Fabrice Guernon, secrétaire, Marie Claude Busschaert et Philippe Thomas, trésoriers, Pierre Yves Busschaert , secrétaire comptable, ont passé le témoin à Jérôme Pellé, président, Françoise, Mireille, François, Frédéric, et maintenant Thierry.

 

Francine Thomas, garde aussi un excellent souvenir de ce challenge qui lui a permis de faire la connaissance de nombreuses personnes, d’admirer leur dévouement, leur générosité, leur disponibilité…

« Convivialité et Sportivité » Que le LSO conserve toujours cet esprit !!!

 

 

Nous remercions Claude Pivar et Francine Thomas pour la rédaction de cet historique

 

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Le Souffle d'Orgerus